Catégories
arts de la table Concept déco

Mur d’assiettes de Sarreguemines au musée

Pour décorer le salon de thé éphémère du Musée de l’Impression sur Etoffes durant le temps de Noël, « Les tables de Beatrice » propose une promenade parmi 40 assiettes chinées de services de table de Sarreguemines de 1890 à 1950 environ, période où l’art de la table était roi.

La faïencerie de Sarreguemines a produit durant près de 200 ans des pièces décoratives, objets en céramique, pièces de forme, panneaux décoratifs… et plus de 700 modèles de services de table. Cette faïencerie fut la plus importante des fabriques de l’Est et l’une des plus importantes d’Europe durant la seconde moitié du XIXe siècle. Elle amorça son déclin durant l’entre-deux-guerres, et ferma définitivement en 2007.

Les grands services de table apparurent vers 1845. Parmi les plus célèbres figurent les modèles Papillon, Rouen ou encore le service Obernai créé par Henri Loux en 1903. Les sources d’inspiration sont multiples : la botanique, l’art asiatique, la porcelaine genre anglais, les styles des arts décoratifs des villes… et à partir des années 1930, des noms de villes ou des prénoms.

Avec l’essor de l’industrie, la bourgeoisie s’enrichit et le service de table donne le ton d’une maison. Il pouvait être composé de plus de 100 pièces : autour de la soupière, on retrouvait plusieurs séries d’assiettes pour en changer à chaque service, des plats et de multiples accessoires. L’apogée de l’art de la table se situe des années 1870 à 1914.

Plusieurs assiettes ici reflètent la période “Terre de Fer”,appellation commerciale désignant une céramique en faïence fine, proche de la porcelaine, à laquelle sont mêlés feldspath et kaolin pour la rendre plus blanche et plus résistante, une demande de la clientèle. Fabriquée dans plusieurs faïenceries du Nord, de l’Est et de la région parisienne, la Terre de fer apparaît en France vers 1770 et atteint son pic de production autour de 1900. La vaisselle imprimée à partir de plaques de cuivre est souvent monochrome : bleue, rouge, plus rarement verte. Ces services figurent parmi les plus recherchés de nos jours. Ayant passé deux guerres mondiales, ils se font rares, mais certaines familles les ont soigneusement conservés. Ici sont représentés les modèles Bryonia, Flore, Bertha, Mozart, Stella, Cérès, Carmen et Fontanges (le seul ici à être rouge).

Dès 1801, la faïencerie publie des catalogues de la totalité de ses fabrications. Celui de 1900-1925 montre la grande variété des services monochromes (Nobilis, Metz…) ou polychromes comme Montmorency ou le Piccola. Un service pour 12 personnes comprenait environ 130 pièces, avec plusieurs douzaines d’assiettes plates ou à dessert. Le catalogue classe les services par forme car un moule servait à l’impression de plusieurs décors : forme Viennoise, Bambou, Renaissance, Rouen, etc. Ici on trouve les décors Nobilis (forme Loréna), Louis XV (forme viennoise), ou les formes Boule des assiettes terre de fer.

En 1921, notons la production du service Hansi-Annales, illustré par 150 dessins originaux de l’artiste patriote. Il est visible au musée Hansi à Colmar.

Entre les deux guerres, la production se poursuit sur deux sites avec Digoin, et des services sont stylisés, avec des formes plus géométriques et moins de couleurs, style Art Déco.

Sarreguemines a aussi fabriqué des services en barbotine, souvent spécialisés : à poissons, à huîtres, à asperges ou à fruits, leur couleur et leur relief évoquant leur usage.

Exposition du salon de thé ouverte jusqu’au 24 décembre 2021, tous les jours sauf lundi de 13 à 18h Musée de l’Impression sur Etoffes à Mulhouse,
14 rue Jean-Jacques Henner. Tél. 03 89 46 83 00

Mise en espace proposée par « Les Tables de Béatrice » à Mulhouse
Rédaction : Béatrice Fauroux, d’après « La Faïencerie de Sarreguemines » par A. Benedick et l’association Sarreguemines-Passion

Catégories
arts de la table Concept déco

La rentrée des Tables de Béatrice !

Aujourd’hui 3 septembre 2021, Les Tables de Béatrice réouvre ses portes avec un grand choix de nouveautés chinées cet été, toujours dans les arts de la table : assiettes, couverts, verres, services de table en faïence ou en porcelaine, présentoirs ou vases en cristal, et un grand choix de nappes, serviettes et torchons.

Des années 1900 à 1960, on retrouve à la brocante les ambiances festives d’autrefois, dans un esprit « maison de famille ». Dresser une table chinée pour le quotidien ou pour les fêtes, assortie ou dépareillée, est un must des arts de la table d’aujourd’hui ! On embellit le quotidien, tout en réutilisant des objets qui ont une histoire…

Bien entendu, la brocante livre aussi ses assiettes et plats de service à des restaurants et salons de thé qui font le choix de la vaisselle chinée pour dresser leurs tables.

OUVERT LE VENDREDI DE 10H À 18H OU SUR RDV AU 120 RUE D’ILLZACH À MULHOUSE – 06 03 20 64 76 –

Catégories
Actu de mes gîtes Concept déco Magasin des gîtes mes gîtes

Le dépôt des gîtes : ouvert le vendredi

À partir du vendredi 15 mai et 6 vendredis consécutifs, j’ouvre mon dépôt aux personnes qui souhaitent chiner en toute tranquillité au milieu des mes trouvailles. Privés de marchés aux puces, brocantes et autres vide-greniers en ce moment, les amateurs trouveront dans ma boutique de quoi faire ! Petit mobilier, objets décoratifs, coussins et vaisselle de seconde main sont en vente.

Ce dépôt de  100 m2, hangar ou local industriel, comme vous voudrez, s’est rempli au fil des années. J’ai la passion (la manie) de chiner depuis une vingtaine d’année, je fais les brocantes, les marchés aux puces et je visite même des personnes de ma connaissance qui déménagent ou se débarrassent de certains objets. Je les récupère et les réutilise dans tout mon quotidien, du porte-bouteille au secrétaire, en passant par les vases, lampes, tissus… et le service de table de tous les jours. pour l’utilitaire, comme pour la décoration.

Dépôt des Gîtes de Béatrice : hommage particulier à la rose, actuellement en fleurs, et sa déclinaison dans toute la décoration, au moins depuis Marie-Antoinette !

Ma passion m’a permis d’équiper mes 5 gîtes mulhousiens et MORTZI, maison de campagne louée aux vacanciers durant l’été. Ayant beaucoup fréquenté mes deux grands-mères lorsque j’étais petite, j’ai, comme elles, horreur de jeter et j’aime les objets qui ont déjà une vie, en particulier des années 1880… à 1980. Depuis 2014, l’année d’ouverture de mon premier gîte, Le Loft des Musiciens, j’ai mis plus d’intensité dans mes quêtes diverses pour décorer les gîtes : style vintage, ambiance sixties, étoffes de Mulhouse, Alsace typique ou esprit exotique… : mes objets trouvent une place selon le concept déco de chaque logement. Mais pas tous ! On achète trop, on change d’idée, on remplace, il y a les coups de coeur aussi… Et voilà que les choses s’accumulent, et créent une nouvelle ambiance, celle de mon dépôt, que je vous invite à découvrir !

  • OUVERTURE LES VENDREDIS 15, 22 et 29 MAI – 5, 12 et 19 JUIN DE 10H à 19H
    120 rue d’Illzach, 68100 Mulhouse – suivre le fléchage
    Prévenir de votre venue au 06 03 20 64 76 pour la gestion des flux.
    6 personnes en simultané, prêt de visières et de gants
    Articles de la boutique à voir sur : https://lesgitesdebeatrice.com/boutique/

 

Catégories
Concept déco vente mobilier et déco

#ambiance1, "Tendre printemps"

Par ces temps de confinement et de tristesse, je me réfugie dans ma brocante personnelle où je retrouve en rangeant des tas de choses chinées, des meubles, tissus et objets récupérés dans ma famille, trouvés en ligne… Je ne peux plus partir en chasse aujourd’hui ! Aussi, je m’amuse à composer des décors où personne ne va, qui ne servent à rien, juste pour le plaisir des yeux. Pour chaque décor, je crée une collection de coussins assortis aux ambiances, confectionnés à partir de tissus chinés d’éditeurs des années 1960 à 2000. L’ensemble sera mis en vente, lorsque ce sera à nouveau possible. « Tendre printemps » : des roses pâles, des verts tendres, une harmonie autour du réveil de la nature et des oiseaux.
Mise en espace : Béatrice Fauroux. Shooting : Cécile Fauroux

Catégories
mes gîtes vente mobilier et déco

Destockage du salon de thé du MISE

Après une belle période de fêtes dans le décor que nous avons mis en place bénévolement, nous vidons le Salon de Thé du Musée de l’Impression sur Etoffes pour laisser la place à une nouvelle ambiance sur le thème des Indiennes.
Des personnes s’étant manifestées pour récupérer des éléments de décor, les objets sont visibles sur place jusqu’au 4 février.
Pour toute question, contacter Béatrice au 06 03 20 64 76 – beatrice.fauroux@gmail.com

Catégories
mes gîtes

Bonne année 2020 !

Papier peint : PIMPERNEL de William Morris, grand créateur pour la décoration

Catégories
Actu de mes gîtes

Nous décorons le salon de thé du MISE !

Notre engagement auprès du Musée de l’Impression sur Etoffes nous a permis de nous investir dans la décoration de son salon de thé éphémère, durant le temps de Noël du 21 novembre au 29 décembre 2019. Un challenge, mais aussi un vrai plaisir ! Car notre spécialité, c’est la création de lieux de vie chaleureux et originaux.

Pour la première fois, le Musée de l’Impression sur Etoffes a décidé d’ouvrir un salon de thé durant la période de Noël. Durant son traditionnel (et magnifique) marché de Noël, cet espace chaleureux et convivial accueillera touristes et mulhousiens pour une pause gourmande. C’est le restaurant le Nomad, sous la houlette de Laurent Mathieu, qui proposera une belle carte de thés, gâteaux et chocolats ! Et c’est aux Gîtes de Béatrice que l’équipement et la décoration ont été confiés. Dans la réserve constituée depuis plusieurs années pour nos gîtes, nous avons réuni tous les mobiliers et objets déco pouvant contribuer à créer une ambiance unique… Et, cette semaine, nous avons réalisé la mise en place du décor en compagnie de plusieurs Amis du MISE, que nous remercions !

Objets chinés et décoration à vendre

Le challenge : créer une ambiance cosy dans une pièce carrée de 100 m2 à très hauts plafonds, sur le thème de l’Alsace cossue et chaleureuse. D’où le choix des couleurs (grenat et vieil or), la couture de 14 nappes du tissu de Noël de la Ville de Mulhouse créé par Marie-Jo Gebel, la création de décors pour habiller les plafonds, murs et placards, la mise en place d’un coin salon, entre bois de bouleau, plumes blanches et trouvailles chinées… Car, comme dans chacun de nos gîtes, la majeure partie du mobilier, des décors ainsi que la vaisselle sont réunis au gré des brocantes, marchés aux puces ou vide-greniers ! Ainsi, nous possédons une splendide collection de services de thé vintage mis à disposition pour l’occasion. Nous avons aussi réparti dans toute la pièce des objets décoratifs vendus par le MISE. Une grand merci à l’Auberge du Zoo, qui nous a prêté les chaises (grenat et doré) parfaitement adaptées au thème décoratif !

Ouverture du Salon de thé : du 21 novembre au 29 décembre 2019. tous les détails sur www.musee-impression.com

Béatrice Fauroux – beatrice.fauroux@gmail.com

Catégories
mes gîtes

Le mobilier en rotin revient !

Au Salon « Extérieurs et Jardin » au Parc Expo de Mulhouse, où j’avais un beau stand, le public a apprécié les salons de jardin en rotin que j’avais mis en scène, un peu « comme à la maison ». Ce retour s’explique par les nombreuses qualités de ce matériau qui n’est pas que vintage !

Rotin, osier : à la fois souples, légers, solides et confortables, ces matériaux ont de nombreuses qualités, qui expliquent leur longévité et leur retour actuel après leur grand popularité dans les années 70 et 80. Vous souvenez-vous des magasins Pier Import, qui ont été parmi les premiers à diffuser du mobilier exotique, voire colonial, où les meubles en rotin occupaient une grande part des rayons. Même chez Roche-Bobois, positionné haut de gamme, on trouvait de très beaux meubles en osier jusque dans les années 90.

Dedans… et dehors !
Les meubles en rotin ou osier s’utilisent à l’extérieur comme à l’intérieur, en donnant une touche naturelle à l’intérieur. Leur place idéale est la véranda où de petits salons conviviaux s’utilisent toute l’année dans une esprit de jardin, sans se dégrader sous les intempéries. Enfin, ils se mélangent aisément à des meubles en bois, en cuir ou en tissu.

Tous les meubles de gîtes de Béatrice sont en vente au dépôt des gîtes, ma réserve de meubles à Mulhouse. C’est dans cette petite brocante personnelle que je vais régulièrement chercher du mobilier ou des objets décoratifs pour les gîtes.

Le gîte qui illustre bien cet univers est le Little Garden

Si un meuble vous intéresse, merci de prendre RDV au dépôt par mail : beatrice.fauroux@gmail.com ou par tél. au 06 03 20 64 76

Catégories
Actu de mes gîtes mes gîtes

Le Loft des Musiciens, revu et corrigé !

Le Loft des Musiciens, gîte à Mulhouse, a revu sa décoration et l’aménagement de sa terrasse pour toujours mieux accueillir ses hôtes de passage.

Le Loft des Musiciens est un gîte original, le premier que j’ai ouvert en avril 2014 après de gros travaux ! Il vit donc sa 5ème saison. A cette époque, il y avait quelques dizaines de gîtes à louer à Mulhouse, et surtout pour une ou deux personnes, pas plus ! Au fil du temps, l’activité de location de gîtes en location saisonnière s’est considérablement développée, jusqu’à atteindre quelque 200 locations sur la ville de Mulhouse, rien que sur Airbnb. Et la plateforme Booking s’est mise aussi, en plus de son activité hôtelière, à louer des appartements en location de courte durée.

Un public qui évolue
Bien que notre ville ne soit pas considérée par les touristes comme une ville de destination, mais plutôt comme une ville d’où on rayonne très facilement, Mulhouse attire de plus en plus de monde ! Et surtout, un public professionnel ou touristique qui prend l’habitude de loger dans des gîtes urbains, et dont les exigences augmentent à tous les niveaux : propreté, décoration, équipement, wifi, parking, linge de toilette, consommables… et comme j’ai 4 gîtes à la même adresse, ils viennent de plus en plus souvent en groupe.

Location de courte durée pour petits groupes
Artistes préparant un spectacle, collègues en formation, familles venues pour un mariage ou d’autres fêtes à Mulhouse, ces petits groupes aiment se retrouver au Loft des Musiciens, l’appartement le plus grand et donc le plus convivial, et qui, fait rare en ville, dispose d’une terrasse. Leurs voisins qui ont chacun leur concept de décoration logent au Studio Sixties (2 personnes), au Vintage (5 personnes maxi) ou au Little Garden (4 personnes maxi).

Evolution de la décoration
J’ai donc, entre autres, changé la table de la cuisine pour accueillir 6 personnes, disposé des tables dans deux chambres pour faciliter le travail sur ordinateur. Nous avons aussi refait la toiture, mieux isolée, et couvert la terrasse pour qu’elle soit praticable par tous les temps ! Rappel du prix de location : de 100 à 140 euros la nuit selon la durée du séjour et  la saison, à raison de 3 nuitées au minimum.

Contact : beatrice.fauroux@gmail.com – 06 03 20 64 76

Galerie de photos du Loft des Musiciens. Esprit déco : seventies.
A part les lits, le canapé et son pouf, tous les meublés sont chinés.

 

 

 

 

 

Catégories
Actu de mes gîtes

Nouveau gîte de Béatrice : le chantier avance

Ces photos dévoilent l’entrée avec les perroquets, la salle de bain, une partie de la future cuisine avec « effet de serre » et le salon qui donne sur la cuisine. Les soles carrelés ont bénéficié d’un calepinage particulièrement étudié pour que l’harmonie règne, avec des différences de motif. Le gîte pour 4 personnes devrait être opérationnel d’ici le 1er mai, pour la belle saison.